Facebook

Ouverture des « 20 ans ESIAL » par Jean-Louis BEFFA, Président d’honneur de Saint-Gobain

Samedi 27 novembre 2010, dans les locaux du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, l’ESIAL (École Supérieure d'informatique et Applications de Lorraine de l’Université Henri Poincaré) lançait son « année des 20 ans ESIAL » avec pour invité principal, M. Jean-Louis BEFFA, Président d’honneur de la Compagnie de Saint-Gobain et parrain de la 1ère promotion de l’École.

Créée en 1990 au sein de l’Université Henri Poincaré, l’ESIAL a formé plus de 1 300 ingénieurs généralistes en informatique. À l’occasion de ses 20 ans, l’École propose à l’ensemble de ses acteurs et partenaires mais aussi du grand public, une série d’événements scientifiques, culturels ou festifs. La manifestation du 27 novembre marque le coup d’envoi de cet anniversaire.

M. Jean-Louis BEFFA a donc officiellement ouvert les « 20 ans ESIAL » devant un public de 250 personnes constitué, entre autres, des élèves de la promotion ESIAL 2010 venus recevoir leurs diplômes accompagnés de leurs familles et en présence de MM. Bruno LEHEUP, Vice-Président du Conseil d’Administration de l’Université Henri Poincaré ; Michel BOULANGÉ, Président honoraire de l’Université Henri Poincaré ; René MANGIN, Vice-Président du Conseil Général ; Jean-Marc DEBANT, Conseiller municipal de Villers-lès-Nancy ; Pascal QUÉRU, Directeur de l’Activité Canalisation de Saint-Gobain, Directeur général délégué de Saint-Gobain PAM, Président du Conseil de l’ESIAL ; Rémy OTZENBERGER, Senior IT Infrastructure Manager de MARS Information Services, Parrain de la promotion ESIAL 2010 ; André SCHAFF, Directeur de l’ESIAL et Jérôme BOUTET, Président de l’association des anciens élèves de l’ESIAL.

Dans son discours, le Président d’honneur de la Compagnie de Saint-Gobain a souligné l’importance et l’enjeu que constitue pour les entreprises le domaine de l’informatique et des technologies de l’information face, notamment, à la crise économique et à la concurrence des pays émergeants, qu’il appelle « émergés » tant ces nations que sont l’Inde ou la Chine par exemple sont désormais des acteurs économiques de premier ordre. Ainsi, les élèves-ingénieurs de l’ESIAL ont selon lui « fait le bon choix » avec cette formation car les besoins dans le domaine du numérique sont immenses et ce sont les technologies liées à l’informatique, et leur maîtrise par des professionnels comme ceux que forme l’ESIAL, qui feront qu’au final une entreprise sera gagnante ou pas.
Dans le monde concurrentiel actuel où la recherche scientifique et la créativité tendent à basculer vers l’Asie, il a encouragé les jeunes diplômés à être les « acteurs vivants de la créativité intellectuelle au service du client » en insistant sur le besoin d’innover sans cesse.
Jean-Louis BEFFA a par ailleurs mis en exergue les questions qui jalonneront la vie de ces ingénieurs : quelle place accorder à sa vie professionnelle par rapport à sa vie privée ? Dans quel type d’entreprise travailler ? Une grande pour bénéficier de sa force ? Une plus petite pour gagner en indépendance ? Doit-on créer sa propre société ?, etc. Autant de choix sur lesquels se bâtiront leur carrière et leur vie.
Le parrain de la première promotion ESIAL a conclu son discours par deux conseils : tout d’abord, ne jamais se laisser prendre par la routine, savoir changer d’entreprise ou de poste lorsqu’on sent qu’on se laisse rattraper par l’habitude, ensuite, jouer collectif et toujours garder un esprit d’équipe. Enfin, reprenant les propos de Pascal QUÉRU, il leur a rappelé d’être, avant tout, des passionnés.

Suite à cette intervention, les deux premiers directeurs de l’école, Pierre MARCHAND (Administrateur provisoire de 1990 à 1992) et Monique GRANDBASTIEN (Directrice de 1992 à 1997) ont pris la parole pour inviter les représentants de la toute première promotion ESIAL à venir se présenter à l’assemblée et chacun a reçu un album photos commémoratif de l’école contenant notamment les clichés des 18 promotions déjà diplômées.

La cérémonie a ensuite repris un cours plus traditionnel avec la célébration du 10e anniversaire de la promotion ESIAL 2000 puis la remise des diplômes aux ingénieurs de 2010.